Votre congé parental d'éducation

Mise à jour le 12/05/2020

À la suite de la naissance ou de l'adoption d'un enfant de moins de 16 ans, vous pouvez bénéficier d'un  congé parental d'éducation vous permettant d’interrompre ou de réduire votre activité professionnelle salariée pour élever votre enfant.

Pour avoir droit au congé parental d’éducation, vous devez justifier d'1 an d'ancienneté dans votre entreprise à la date de la naissance ou de l'arrivée au foyer de l'enfant adopté.

Le congé parental d’éducation a une durée initiale d'1 an au maximum et peut être prolongé 2 fois sans toutefois excéder la date du troisième anniversaire de l’enfant. 

En cas d'adoption, le congé ne peut pas dépasser :

  • une durée de 3 ans, si l'enfant était âgé de moins de 3 ans à son arrivée au foyer;
  • une durée d'1 an, si l'enfant était âgé de plus de 3 ans et n'a pas encore atteint l'âge de 16 ans révolus.

BON À SAVOIR

Pendant votre congé parental d'éducation, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier de la prestation partagée d'éducation de l'enfant versée par la caisse d'allocations familiales (Caf). Renseignez-vous !

Vous devez informer votre employeur par lettre recommandée (ou par lettre remise en main propre contre décharge) de la durée et de la date de début de votre congé :

  • soit 1 mois avant la fin du congé de maternité ou d’adoption ;
  • soit 2 mois avant la prise du congé (si celui-ci ne débute pas immédiatement après le congé de maternité ou d’adoption).

En cas de renouvellement, vous devez avertir votre employeur par lettre recommandée 1 mois avant la fin initiale de votre congé.

Vous devez nous adresser une attestation de votre employeur mentionnant la date de début de votre congé ainsi que la durée prévue de celui-ci : ce certificat est à produire lors du congé initial et lors de chaque renouvellement. 

Si vous avez choisi le congé parental à temps partiel, vous devez nous indiquer votre durée hebdomadaire de travail.

Si vous avez opté pour le congé parental à temps partiel, votre couverture sociale demeure inchangée.

En cas d'interruption d'activité, vous conservez vos droits au remboursement de vos soins. En revanche, vous ne bénéficiez plus des prestations en espèces (indemnités journalières). 

À la reprise de votre emploi, vous retrouverez l’ensemble de vos droits. 

Le congé parental d’éducation pris pour un enfant né ou adopté après le 1er juillet 2006 peut donner droit à une majoration de durée d’assurance pour le calcul de votre retraite (non cumulable pour un même enfant avec la majoration de durée d'assurance pour enfants). Cette majoration est égale à la durée effective du congé. En cas de congé parental à temps partiel, elle est proratisée en fonction de votre durée de travail au cours de ce congé.

Votre navigateur est obsolète.

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur.

×