Les dépistages

Pour dépister au plus tôt une éventuelle affection, il est recommandé de faire le point sur votre santé . Découvrez les différents types de dépistage ainsi que nos conseils pour maintenir ou améliorer votre capital santé.

 

Depuis le 1er avril 2019, le programme M’T dents est accessible aux enfants dès 3 ans.

Le dépistage bucco-dentaire M’T dents est un examen bucco-dentaire a réaliser entre 3 et 24 ans pour vérifier si tout va bien. 

Un examen et des soins remboursés :

Pris en charge à 100 % (sans avance de frais pour les enfants et jeunes adultes âgés de 3 ans, 6 ans, 9 ans, 12 ans, 15 ans, 18 ans, 21 ans et 24 ans ainsi que pour les femmes enceintes), cet examen doit être réalisé soit :

  • dans les 6 mois suivant la date anniversaire de votre enfant ou du jeune adulte, si celui-ci n’est pas allé chez le dentiste, l’année précédente ;
  • dans un délai de 12 mois, après la date anniversaire, pour les enfants et jeunes adultes qui sont allés chez le dentiste, l’année précédente. 

 

Comment en bénéficier ? 

Vous recevez par voie postale une invitation à vous rendre chez le dentiste. Celle-ci est adressée au cours du mois précédant la date anniversaire du bénéficiaire du dispositif.
Le jour du rendez-vous, vous devez vous munir de votre invitation ainsi que de votre carte Vitale pour bénéficier de la gratuité des soins. 

Pensez-y !

Au-delà des rendez-vous chez le dentiste, une bonne hygiène alimentaire et un brossage au minimum bi-quotidien pendant 3 minutes à l’aide d’un dentifrice fluoré et d’une brosse à dents à poils souples sont essentiels.

Pour prévenir le cancer du col de l’utérus, il est important de faire un frottis de dépistage tous les 3 ans.

Le frottis est un prélèvement simple et indolore qui ne prend que quelques minutes. Le but est de repérer  des cellules anormales au niveau du col de l’utérus, avant même qu’elles ne deviennent cancéreuses. Les lésions précancéreuses sont alors enlevées, ce qui permet  de prévenir l’apparition d’un cancer. 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le frottis ne s’arrête pas  avec la ménopause. Passé 50 ans, la plupart des femmes n'ont plus de consultations régulières avec leur gynécologue et ne font plus de frottis. Une grosse erreur quand on sait qu'il peut dépister des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l'utérus. 

La vaccination contre le papillomavirus humain (HPV) est le deuxième moyen le plus efficace pour lutter contre le cancer du col de l’utérus.

 
Pour en savoir plus, consultez notre page sur la vaccination contre le HPV.

Le dépistage organisé du cancer du sein concerne toutes les femmes entre 50 et 74 ans, sans symptômes et n'ayant pas de facteurs de risque particuliers de cancer du sein, autre que leur âge.

Les femmes ayant un risque élevé ou très élevé de cancer du sein peuvent bénéficier d'un suivi spécifique adapté à leur situation individuelle. Depuis le 1er septembre 2016, les personnes nécessitant un dépistage spécifique peuvent bénéficier d'une prise en charge à 100 % pour les examens recommandés dans leur situation.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers féminins. Le meilleur moyen de le dépister et de le traiter passe par la détection via la mammographie.                                                                     

Si vous avez plus de 50 ans, bénéficiez de cette mammographie de dépistage. C’est un moyen efficace, simple et gratuit pour détecter un cancer du sein.

Plus une anomalie est détectée tôt, plus elle se traite facilement.

 

Comment en bénéficier ? 

Si vous avez entre 50 et 74 ans, tous les 2 ans vous recevrez un courrier d'invitation pour effectuer une mammographie de dépistage, accompagné d'un bon de prise en charge et de la liste des radiologues de votre département agréés. Vous choisissez le radiologue et prenez rendez-vous.

Lors de la consultation, présentez le bon de prise en charge, votre courrier d'invitation et votre carte Vitale, vous n'aurez rien à payer. 

 

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur ameli.fr 

Entre 50 et 74 ans, vous pouvez bénéficier gratuitement du test de dépistage. N’attendez plus car un cancer dépisté tôt se soigne mieux. 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Près de 95 % des cancers colorectaux sont diagnostiqués après 50 ans, chez les hommes comme chez les femmes. C'est pourquoi, dès que vous avez 50 ans et jusqu'à 74 ans, vous pouvez bénéficier d'un test de dépistage dans le cadre du programme national de dépistage organisé. Ce dépistage consiste à réaliser chez soi, tous les 2 ans, un test de recherche de sang caché dans les selles.


Une détection précoce permet d’identifier le cancer colorectal à un stade peu évolué, voire d’éviter un cancer en détectant des polypes ou adénomes, avant qu’ils ne dégénèrent en lésions cancéreuses. 

Comment en bénéficier ?

Tous les 2 ans, un courrier vous invite à retirer un test de dépistage auprès de votre médecin traitant. À l'aide d'une enveloppe T préaffranchie, fournie avec le kit, vous retournez le test à un laboratoire d'analyses agréé pour le dépistage organisé. Les résultats vous seront adressés, ainsi qu'à votre médecin traitant, dans un délai de 15 jours.

Votre médecin vous remet gratuitement le test de dépistage et l'analyse est prise en charge à 100 % par l'Assurance Maladie.

 

 

Pour plus d’informations rendez-vous sur ameli.fr

 

Votre navigateur est obsolète.

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur.

×