La Complémentaire santé solidaire

Le 1er novembre 2019, la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) et l’ACS (aide au paiement d'une complémentaire santé) deviennent la Complémentaire santé solidaire. C’est une aide pour payer vos dépenses de santé si vos ressources sont modestes. Selon vos ressources, elle ne coûte rien ou coûte moins d’1 euro par jour et par personne. Le droit à la Complémentaire santé solidaire dépend de votre situation et de vos ressources.

Evaluez votre droit à la Complémentaire santé solidaire

Que deviennent les couvertures CMU-C et les contrats ACS en cours ?

Si vous êtes actuellement bénéficiaires de la CMU-C, les conditions pour obtenir la Complémentaire santé solidaire sont les mêmes que celles de la CMU-C. Deux mois avant la fin de votre CMU-C, vous pourrez déposer une demande de Complémentaire santé solidaire pour obtenir le renouvellement de vos droits.

Si vous êtes bénéficiaire de l’ACS, vous pouvez conserver votre contrat ACS souscrit avant le 1er novembre 2019 jusqu’à sa fin sans nouvelle démarche à effectuer. Votre prise en charge restera la même qu’avant.

Vous pouvez aussi demander à votre organisme complémentaire, s’il figure sur la liste des organismes participants, de bénéficier de la Complémentaire santé solidaire sans attendre la fin de votre contrat ACS.

Comment demander la Complémentaire santé solidaire ?

Pour demander la complémentaire santé solidaire, utilisez le formulaire « Demande de Complémentaire santé solidaire ».

Complétez-le et avant de nous envoyer votre demande, assurez-vous d’avoir :

  • joint tous les justificatifs mentionnés sur la liste selon votre situation ;
  • daté et signé le formulaire.

 

PENSEZ-Y !

N’oubliez pas de compléter la rubrique « Choix de l’organisme complémentaire ». Vous devez choisir :

- soit l’un des organismes proposant la Complémentaire santé solidaire,

- soit la CRPCEN.

Votre navigateur est obsolète.

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur.

×