Votre congé d'adoption

Mise à jour le 12/05/2020

Vous allez adopter un enfant, informez-vous dès à présent sur :  

  • le congé d'adoption et son indemnisation ; 
  • les formalités à effectuer. 

L'arrivée d'un enfant adopté dans votre famille vous ouvre le droit à un congé d'adoption, indemnisé sous certaines conditions. Vous ou votre conjoint pouvez bénéficier de ce congé ou le partager. En cas de partage, vous avez la possibilité de prendre votre congé d'adoption de facon simultanée avec votre conjoint.

Le congé d'adoption peut débuter : 

  • soit le jour de l'arrivée de l'enfant au foyer ;
  • soit 7 jours avant la date prévue de l'arrivée de l'enfant au foyer. 

La durée du congé d'adoption varie selon le nombre d'enfants adoptés et le nombre d'enfants à charge, et selon qu'il est partagé ou non entre les parents adoptifs.

Si vous avez 1 ou 2 enfants à charge, suite à l'adoption, le congé d'adoption est de 10 semaines, augmenté de 11 jours en cas de partage du congé d'adoption entre les parents adoptifs.

Si vous avez au moins 3 enfants à charge, suite à l'adoption, le congé d'adoption est de 18 semaines, augmenté de 11 jours en cas de partage du congé d'adoption entre les parents adoptifs.

Si vous adoptez 2  enfants ou plus, le congé d'adoption est de 22  semaines, augmenté de 18 jours en cas de partage du congé d'adoption entre les parents adoptifs.

Les conditions d'ouverture de droit et les modalités de calcul de l'indemnité journalière sont les mêmes que celles de l'indemnité journalière versée durant le congé de maternité.

Si vous adoptez un enfant en France, vous devez nous fournir une attestation de mise en relation des services départementaux de l’adoption, indiquant le début de la période d’adaptation ou une attestation de placement. 

Si vous adoptez un enfant à l’étranger, vous devez nous fournir une photocopie du passeport de l’enfant ou tout autre document officiel sur lequel figure le visa accordé par la Mission pour l’adoption internationale (la date figurant sur ce visa équivaut à la date de placement de l’enfant). 

Vous devez également nous fournir une attestation de votre employeur indiquant le motif et la date de l’arrêt de travail. 

 

Votre navigateur est obsolète.

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur.

×